Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pensées et Developpement

Pensées et Developpement

La grande problématique du développement est de trouver des outils méthodologiques afin d'impulser l’amélioration de la qualité de vie des populations en Afrique.A chacun de donner son point de vue.

Côte d’Ivoire: cinq morts dont des enfants dans l’éboulement d’une mine clandestine

Côte d’Ivoire: cinq morts dont des enfants dans l’éboulement d’une mine clandestine

Selon l’AFP, cinq mineurs illégaux, dont des enfants, ont été tués lundi dans l’effondrement d’une mine d’or clandestine à Sakassou, près d’un site d’exploitation de la société Global Minerais, dans le centre de la Côte d’Ivoire.

Les victimes, de nationalité burkinabè, exploitaient une mine artisanale et clandestine d’orpaillage comme c’est le cas dans bien des pays d’Afrique.

Au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et en Cote d’Ivoire, la rué vers l’or et le diamant des populations à la recherche d’un mieux être expose les enfants à a plusieurs dangers d’ordre social, psychologique et physique.

La fréquence des accidents et des maladies dans les mines artisanales, selon le Bureau International du Travail, le BIT, est très élevée parce que les mines et les carrières constituent un des secteurs les plus dangereux pour les enfants qui y travaillent. Leur vie est constamment mise en danger en raison de l’insuffisance des mesures de sécurité et d’un équipement souvent inadéquat.

Outre les éboulements causés par des trous creusés pour y extraire les précieux métaux, le danger le plus grave est le mercure, l’une des substances les plus dangereuses de la terre.

Le mercure est responsable des toux et des maladies respiratoires mais surtout à long terme des troubles neurologiques, notamment des tremblements, des problèmes de coordination, des troubles de la vue, des maux de tête, des pertes de mémoire et des problèmes de concentration.

85 millions d'enfants, selon le BIT étaient concernés en 2012 par les travaux dangereux (compromettant la santé physique ou morale) dans les mines ou la construction, notamment.

Le rêve fou de tous ces orpailleurs clandestins, y compris les enfants ayant abandonné l’école, c’est le « trou » qui renfermerait le métal précieux qui ferait d’eux des hommes riches.

Et au moins, 20 000 enfants travaillent dans les mines d’or artisanales du Mali dans des conditions extrêmement dures et dangereuses, a déclaré la branche local de Human Rights Watch dans un rapport publié en 2011 mines artisanales à travers le pays.

Badciss Badciss

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article